Actualité météorologique

GEL EN AVRIL – PAS SI RARE, MAIS…EXPLICATIONS

08/04/2021 – Bonjour à toutes et à tous. Suite aux gelées très fortes de ce Jeudi matin, et celles encore à prévoir demain matin (Vendredi), je tiens à éclaircir quelques points car beaucoup ont du mal à s’y retrouver. Tout d’abord ne comptez pas sur moi pour entrer dans la polémique des brûlages, je vais en rester strictement à la météo car c’est de cela qu’on traite ici ; disons que les agriculteurs essaient de lutter comme ils peuvent contre ce phénomène récent et inédit chez nous (j’y reviens plus bas), les techniques se développeront probablement au fil des années mais il n’y a pas de recette miracle. Les conséquences économiques d’un gel tardif sont catastrophiques, encore plus sous les -5°C, c’est exponentiel. Non, le gel en Avril n’est pas rare et arrivait souvent avant l’an 2000, mais pour ce coup-ci, il est bien exceptionnel puisqu’on a localement battu des records mensuels de froid parfois vieux de plus de 30-40 ans dans l’intérieur Varois et même un peu plus de 50 ans dans la plaine des Maures. Ceci depuis qu’on dispose donc de données fiables. –6 à -9°C, localement -10°C, sont des valeurs rares, très rares pour Avril dans le Var.

Du coup, certaines personnes remettent en cause le réchauffement climatique. Je ne vais pas être très technique mais il faut savoir que depuis une bonne dizaine d’années (et globalement depuis l’an 2000) nos hivers se réchauffent drastiquement. Vous le voyez vous-même, on ne peut pas passer à côté des records de chaleurs qui se multiplient ces dernières années et les vagues de froid sont plus rares, le manque de neige qui se répète plus souvent dans les stations, des sècheresses hivernales…Du coup, ce qui était acceptable “avant” ne l’est plus aujourd’hui en raison d’une végétation bien trop avancée, ne supportant plus ces coups de gel qui de fait, deviennent “tardifs” alors qu’en réalité avant c’était assez courant et non dommageable.

C’est mieux en posant des chiffres, sachant que même de tout l’hiver 2020/2021 le mercure n’était jamais tombé aussi bas dans les plaines intérieures du centre et Nord Var ou encore dans les Maures et la vallée du Gapeau (pas même en début Janvier). Maintenant oui, nous sommes pourtant au Printemps.

Février, mois d’hiver par excellence, a été bien trop doux avec un manque de fortes gelées. En prenant la station de Cabasse, très froide habituellement, la moyenne de Février (sur toutes les températures relevées) est de 8.4°C, ce qui est déjà supérieur de 3°C par rapport à la normale. Figurez-vous qu’en Mars, la moyenne de cette même station est tombée à 8.1°C, ce qui cette fois était légèrement sous la normale, mais il y a un hic : la fin Mars a été rythmée par des températures soudainement très chaudes, nous sommes même montés jusqu’à 26.8°C à Roquebrune-sur-Argens. Résultat, la végétation s’est subitement réveillée pour de bon, déjà en avance relative depuis Février, cela n’a rien arrangé et certains vignobles par exemple ont débourré à vitesse grand V.

Malheureusement, le gel était bien prévu plus tard, et nous avons vu, il est arrivé avec une brutalité telle qu’il a mis en péril des centaines d’hectares de cultures sensibles ce matin. Oui le réchauffement climatique est en cause, car nos hivers ne sont plus réguliers, ils sont chamboulés par des températures parfois extrêmement douce, et trop rarement assez froides. Depuis 2016, les agriculteurs Varois sont confrontés à cette problématique de taille quasiment tous les ans à cause de cela, parfois jusqu’à début Mai en 2019 ! Certains n’avaient jamais eu de gel en plus de 30 ans, beaucoup ont du apprendre à commencer à lutter contre ce fléau qu’est le gel tardif. Or, avant, c’était bien plus rare et plutôt réservé à la moitié Nord de la France. Ci-dessous, le graphique de la station de Cabasse depuis la fin Mars 2021, plutôt éloquent.

Merci pour votre attention !

Yohan Laurito

Pour des prévisions précises et expertisées humainement, n’oubliez pas les abonnements qui contiennent beaucoup plus d’informations. Les bulletins sont envoyés dans en général en quelques heures suivant l’abonnement sans action de votre part. Pour les professionnels aux demandes de prévisions plus particulières, merci d’utiliser la page de contact.

Passage sur France Bleu Provence du 09 Octobre 2020

_____________________________________

Reportage sur France 3 daté du mois de Juin 2020.

Le replay du reportage diffusé hier sur France 3, tourné le même jour, via France 3 Provence-Alpes & France 3 Côte d'Azur

Publiée par Météo-Varoise sur Dimanche 14 juin 2020

-> Les missions de Météo Varoise