Actualité météorologique

-> 16/10/19 – FORTES PLUIES OU NON ? ANALYSE…

Foudroiement d’un Pin à Hyères (83) – 2015.

Bonjour à tous, après l’épisode pluvio-orageux récent du Mardi 15 avec localement plus de 60-70mm dans l’intérieur Varois en Provence Verte, Dracénie et Canjuers/pays de Mons (mais bien moins sur les côtes), une nouvelle détérioration du temps approche comme on pouvait le voir venir il y a déjà plus jours.

La situation s’ouvre, et devient favorable à de nombreuses précipitations potentielles dès la fin de cette semaine.

Actuellement, pour faire “simple”, on observe un vigoureux complexe dépressionnaires évoluant sur l’Atlantique Nord, qui va finir par toucher les îles Britanniques ce Jeudi avec précipitations et vents forts. Il va se déplacer sur la mer du Nord ce week-end, dans le même temps on observera la formation d’une dorsale anticyclonique au niveau des Açores avec une influence jusqu’au Sud de l’Islande mais aussi une hausse du champ de pressions sur les Balkans et l’Europe centrale, ce qui va avoir pour effet d’emprisonner le mauvais temps sur l’Europe du Nord en le faisant redescendre. Résultat, nous nous retrouvons alors avec des conditions dépressionnaires autour du golfe de Gascogne et sur la Péninsule Ibérique avec un champ libre pour évoluer lentement entre ces hautes pressions et donc provoquer un changement de temps sensible pour plusieurs jours.

De premières pluies classiques et intermittentes circuleront ce week-end avec pourquoi pas quelques coups de tonnerre en cas de franche déstabilisation (Vendredi quelques faibles précipitations aussi d’ailleurs, voire dès demain Jeudi très très localement par averses), mais l’instabilité pourra probablement s’étendre jusqu’en milieu de semaine prochaine.

Les spéculations sur l’intensité des pluies vont bon train. Les plus fortes précipitations sont possibles plutôt la semaine prochaine, mais à condition que la dynamique d’altitude y soit favorable. Il est vrai que nous allons être arrosé, mais il n’est pas exclu aussi que le plus gros peut passer en mer et diviser par 3 les cumuls. Par exemple un décalage de 100km d’un creusement dépressionnaire a des conséquences, et nous sommes encore loin de l’échéance pour cerner avec précision comment toute cette instabilité va se répartir sur le bassin Méditerranéen. Qu’on soit clair : il n’est pas spécialement intéressant d’observer des cartes automatiques de cumuls à une telle échéance, du moins au-delà de J+5-6.

Autre fait perturbant, la tropicalisation possible de l’isolement d’un creusement dépressionnaire, actuellement envisagé autour des Baléares. C’est à dire que certains scénarios entrevoient la possibilité de formation d’un cyclone extra-tropical quelque part en Méditerranée la semaine prochaine au large de nos côtes, à la manière de Novembre 2011 par exemple pour parler de chez nous. Mais cela va encore énormément évoluer et reste complètement incertain à l’heure actuelle, cependant ça rend le scénario encore plus complexe. Tropicalisation ou non, la position du creusement aura de toute façon une influence sur le temps sensible.

Si l’on sait qu’on se fera au moins arroser, on ne peut pas et on ne doit pas à l’heure actuelle prétendre à un scénario critique d’ici la semaine prochaine : il manque de la certitude et certains éléments. Disons plutôt que la situation est à surveiller car elle est à l’origine d’une influence Méditerranéenne durable qui peut avoir des conséquences, et que en tout cas, des précipitations sont bien attendues de manière sans doute honorable au regard de la pluviométrie annuelle au 15/10/19 bien déficitaire partout sur le Var. Enfin, il est aussi intéressant de noter que le potentiel pluvieux à grande échelle simulé ne s’est plus vu depuis un bon nombre de mois, notamment en terme de durée. Affaire à suivre…

Merci pour votre attention !

Yohan Laurito

-> Vous pouvez suivre les prévisions des jours prochains plus précisément dans les abonnements du service de Météo Varoise, où les informations communiquées chaque jour sont plus précises. Je tiens également à remercier les abonnés pour leur confiance et leur fidélité. Professionnels : pour plus d’informations ou demandes particulières il est conseillé d’utiliser le formulaire de contact.

-> Les missions de Météo Varoise