Actualité météorologique

-> 20/03/19 – FIN DE MOIS SÈCHE ET DOUCE

Lever de soleil en centre Var, Hiver 2019.

La pluviométrie de ce mois de Mars est donc, comme malheureusement déjà pressenti lors de l’article rédigé le 5 Mars dernier ici-même, nulle sur la quasi-totalité du Var, en dehors de quelques rares ondées très isolées dans l’après-midi du 19 et au matin du Lundi 18 au Nord de l’Estérel jusqu’à Roquebrune, seule station de tout le réseau Météo Varoise à dépasser les 1mm ce mois-ci avec 1.8mm et aucune station n’a atteint les 100mm depuis le 1 Janvier (environ 35 points de mesures, après Saint-Antonin-du-Var dernièrement un prochain poste sera ajouté à Barjols). Le mistral a été dominant et le mercure s’est offert de belles envolées comme en Février. Il reste encore quelques gelées toutefois depuis que l’ambiance est moins ventée, pas plus tard que ce matin du 20 Mars en Provence Verte et près du Verdon (-3.9°C à la station de Châteauvert par exemple, -1.3°C également dans la plaine des Maures au Luc). Si le vent sera moins présent dans cette dernière décade on oubliera encore une fois la pluie sur tout le département.

Nous resterons sous la protection anticyclonique en place depuis maintenant quasiment 2 mois sur l’année, cette dernière remontant de nouveau jusqu’en Europe du Nord d’ici la fin du mois et se prolongeant très probablement pour début Avril.

Le tendance plus lointaine encore, pour Avril, à prendre avec des pincettes certes, n’est pas très bonne non plus, puisque la sècheresse pourrait durer avec quelques coups de vent par moment et un ensoleillement bien présent. Finalement, à ce rythme et à défaut de changements nets à grande échelle, il faudra compter sur des possibilités de précipitations avec les premiers orages de la saison estivale qui finiront par bientôt pointer le bout de leur nez. Le problème étant bien évidemment le caractère ponctuel et surtout local de ces orages, qui ne suffiront pas à atténuer la sècheresse superficielle en cours lorsqu’ils interviendront.

Vous l’aurez compris, la situation météorologique va devoir changer et pour l’instant elle n’est pas prête à le faire. N’oublions pas que Mai et Juin peuvent véhiculer des dégradations marquées, mais pas toutes les années.

Sachez que statistiquement sur notre région, il est très rare d’avoir une année extrêmement pluvieuse (2018) suivie d’une année bien plus sèche que la normale.

Affaire à suivre, et à surveiller comment la pluviométrie va se répartir en 2019.

Merci pour votre lecture.

Yohan Laurito

 

-> Vous pouvez suivre les prévisions des jours prochains plus précisément dans les abonnements du service de Météo Varoise, où les informations communiquées chaque jour sont plus précises. Je tiens également à remercier les abonnés pour leur confiance et leur fidélité. Professionnels : pour plus d’informations ou demandes particulières il est conseillé d’utiliser le formulaire de contact.

-> Article détaillé : L’hiver Varois